Samedi 28 novembre 2020 : en raison du contexte sanitaire, l’édition 2021 du Hult Prize s’est déroulée en ligne. 

Le thème de cette édition était “Food for Good”, et il ne déroge pas à la règle : “ La nourriture définit l’expérience humaine.  Les dîners de famille, fêtes religieuses, collations rapides prises pendant les pauses au travail, et toutes nos autres relations possibles avec la nourriture contribuent à changer notre corps, notre esprit, nos communautés, et le monde dans lequel nous vivons. La nourriture est l’égaliseur ultime.”  

Le défi pour ces étudiants du monde entier est clair, et s’inscrit dans la démarche des 17 objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies : conceptualiser une entreprise sociale, en mesure de créer de l’emploi, de stimuler les économies, et de réimaginer nos chaînes d’approvisionnement pour améliorer les conditions de vie de 10 millions de personnes d’ici 2030.  

À noter que le Programme alimentaire mondial (PAM), l’organisme d’aide alimentaire de l’ONU et de l’ONUAA, connu pour ses efforts dans la lutte contre la faim dans les différentes zones touchées par les conflits dans le monde, s’est vu décerné le prix Nobel de la paix 2020, preuve, une nouvelle fois, de la position centrale de l’alimentation dans les relations internationales.

Plus de publications