En 2019, GEM ONU participe pour la troisième fois consécutive au NMUN-NY, et commence à nouer une histoire particulière avec cet événement exceptionnel. Cette année, 18 membres de l’association ont composé notre délégation, et ont eu la chance de représenter l’Etat du Qatar dans les différents comités de l’Organisation des Nations Unies : l’Assemblée Générale des Nations Unies, le comité sur les opérations de maintien de la paix, la Commission sur les Droits de l’Homme… 

Nous avons eu l’immense honneur d’avoir été reçu par la Mission Permanente aux Nations Unies de l’Etat du Qatar. Cet échange très enrichissant avec M.Jassim Al-Maawda, Représentant Permanent Adjoint de l’Etat du Qatar auprès des Nations Unies, fut l’occasion de comparer les positions réelles adoptées par l’Etat du Qatar sur la scène internationale aux idées que nous eûmes en tant que délégués étudiant

pasted image 0-2

La délégation se divise en plusieurs binômes de délégués chargés chacun de représenter les intérêts du Qatar dans les comités de l’ONU, abordant des thèmes et problématiques internationales très larges. Cette année, nous représentions le Qatar dans 9 comités différents :

IMG_5247

Au sein de la General Assembly 1 (GA1), Philippe Tran et Uriel N’Gbatongo ont travaillé sur le désarmement nucléaire et la sécurité internationale. Plusieurs thèmes ont été abordés, notamment : la création d’une Nuclear Weapons Free Zone au Moyen Orient sous l’égide de l’UNODA. Comment améliorer la transparence lors des contrôles effectués par l’IAEA ?

IMG_5249

Au sein de la General Assembly 2 (GA2), Pierre Vigné et Eldar Alin ont débattu de transition écologique, d’énergies alternatives et d’éducation. Plus précisément, sur l’éducation, de nombreuses idées ont été avancées : Transfert de connaissances, liberté des brevets, accords transnationaux et coopération sur la recherche et le développement entre les entités publiques.

IMG_5227

Au sein de la General Assembly 3 (GA3), Diane Serre et Carolina Colon Ruiz ont travaillé sur les questions d’assistance humanitaire dans les situations d’urgence. Les sujets abordés ont été spécialement le rôle de la technologie dans ces situations d’urgence.

IMG_5321

Au sein du Haut Comité aux Droits de l’Homme, Brandon Olivaux et Ambre-Luna Gourden ont débattu de l’accès à l’eau potable comme droit humain fondamental. Le débat s’est orienté autour de la sensibilisation/éducation pour le droit d’accès à l’eau pour les minorités (incluant femmes,enfants) avec des conférences mis en place où il y aurait un panel d’information entre les Etats Membres.

IMG_5255

Au sein de la Commission sur le Statut des Femmes, Emma Garnier et Clémence Barrouillet ont abordé le problème de la parité économique pour les femmes des milieux ruraux, notamment dans l’accès à l’eau et l’éducation.

IMG_5220

Au sein de la Conférence des Parties (COP), Eva Jourjon et Mahé Dersoir, Le débat s’est orienté sur plusieurs thématiques: l’agriculture (meilleurs techniques, transferts de technologie), l’éducation (la sensibilisation et la coopération Nord/Sud), le financement (les fonds pour les pays en développement), les énergies renouvelables.

IMG_5240

Au sein du Comité Spécial au Maintien des Opérations de la Paix, Leïla Treillard et Samuel Bordes ont eu l’occasion de débattre sur la question de l’implication des femmes dans les opérations de maintien de la paix. Les idées évoquées se concentrent autour de la mise en place de mécanismes et entraînements spéciaux dédiés aux personnels militaires féminin.

IMG_5275

Au sein de la Commission sur les Populations et le Développement, Lucas Roulx et Guillaume Milesi se sont attelés aux questions de l’accès à l’éducation et aux services de santé de base pour tous. Au sein de ce thème très vaste, la délégation du Qatar s’est concentrée sur la mise en place d’un système de collecte de données et partage d’information ressortant du « eHealth ». Dans une deuxième résolution, nous nous sommes concentrés sur une meilleure reconnaissance et réintégration des personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

IMG_5236

Au sein de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Leyya Royer et Naïm Remtola se sont attelés aux questions de l’accès à l’éducation comme outil contre l’extrémisme. La délégation du Qatar s’est concentrée sur la mise en place d’une conférence internationale afin de promouvoir le partage de connaissances.

Nous avons eu la chance de remporter un prix de délégation récompensant l’implication générale des membres de la délégation dans les débats et la simulation. Notre travail au sein de tous les comités ainsi que notre participation à l’élaboration des résolutions approuvées par l’ensemble des comités dans lesquels nous étions présents.

Nous remercions la Mission Permanente de l’Etat du Qatar, Grenoble Ecole de Management ainsi que tous nos partenaires pour cette expérience qui restera l’une des plus enrichissantes de notre vie d’étudiants et de jeunes citoyens du monde. 

DelegationNMUN

Plus de publications